Tagada Jones

France, Rennes

Style Hardcore/punk

Vocals/guitar Niko

Guitar Stef

Bass Waner

Drum Job



It’s been already more than 20 years that Tagada Jones cross national and international stages with

its punk-hardcore. The band travelled more than 25 countries, produced 9 studio albums and burnt

stages over 1800 times! Undoubtedly one of the only punk band to go all around the world singing in

French language.

 

Tagada is also a band who has social, political and independence concerns. As France’s alternative

music scene rightful heirs, they are acknowledged by their peers (Bérurier Noir, Parabellum, Les

Shériff...) to be the perfect embodiment of the French DIY.

 

Even if the combo started the adventure 20 years ago as a 100% punk-rock quartet, the songs took a

new direction more electro-punk during few years with the arrival of a new member at samplers.

Nowadays the band returns to its first love, even if the electro-indus music side isn’t gone, they keep

going on composing original powerful punk music.

Influences of the band are very large, it goes from English punk to 90’s Californian origin forms without

forgetting 80’s French alternative or metal and hardcore. All of this is controlled, combined and lead

 

to a unique music footprint, the Tagada Jones Style!

If the music has evolved, it remains immediately

recognizable, especially due to Niko’s voice, enraged songs and militant texts. Texts that have also evolved over the years but which are staying to the first concerns of the band which are, conjugal

violence, unrestrained capitalism, oppression, wars, racism, ecology, politics ... The themes remain

serious, and the vision terribly lucid, the whole gives an accurate pic of the present society.

The unifying chorus and the biting guitars allow the band to find a balance between sharpened sociopolitical consciousness and sonorous virulence. Tagada Jones established themselves as spearhead inthe modern French Punk scene.

 

Committed, compulsive, clear and spicy, that is the 2017 face of Tagada Jones. Pumped-up with its

brand new “La Peste & Le Cholera” album, the band is ready to go on tour to spread a huge rock’n’roll

energy, especially during unforgettable gigs, where the quartet reveals all its enthusiasm and

generosity.

 

See you in the pit! 

 

Déjà plus de 20 ans que Tagada Jones parcoure les scènes nationales et internationales avec

son Punk-Hardcore. Le groupe a traversé 25 pays, produit 9 albums studio et brûlé les planches à plus

de 1800 reprises ! Sans doute l’un des seuls combos Punk français à autant s’exporter en chantant

dans sa langue natale.

 

Tagada c’est aussi une conscience sociale, un engagement politique et surtout une référence

en termes d’indépendance. Dignes héritiers de la scène alternative française, ils sont reconnus par

leurs prédécesseurs (Bérurier Noir, Parabellum, Shériff...) comme étant l’incarnation du « Do it

yourself » français.

 

Si le combo a démarré sa carrière il y a un peu plus de vingt ans sous la forme d’un quatuor

100 % punk-rock, sa musique a connu quelques changements et notamment une orientation plus

electro-punk durant quelques années avec l’arrivée d’un cinquième membre aux samples. Aujourd’hui

le groupe est revenu à ses premiers amours et continue de composer une musique punk fidèle à ses racines, même si l’aspect électro-indus n’a pas totalement disparu. Le groupe couvre plus que jamais un spectre musical allant du punk anglais, des origines à sa version californienne des années 90, en passant par l’alternatif hexagonal des années 80 ou encore le métal et le hardcore. Des influences qui ont été parfaitement digérées pour aboutir finalement à une musique qui ne ressemble à rien d’autre qu’à du Tagada Jones !

 

Si la musique a évolué, elle reste immédiatement reconnaissable, notamment grâce à la voix

de Niko, à son chant enragé et à ses textes militants. Des textes qui ont d’ailleurs connu eux aussi une

certaine évolution mais qui restent très largement axés sur les problèmes sociétaux tel que le

capitalisme, la mondialisation, l’oppression, les guerres, le racisme, l’écologie, la politique, les religions, les violences conjugales ou la liberté au sens large du terme.… Les thèmes restent graves, la vision terriblement lucide, et l’ensemble brosse un portrait plutôt sombre mais réaliste de la société actuelle.

 

Trouvant le parfait équilibre entre conscience sociopolitique affûtée et virulence sonore,

porté par des refrains fédérateurs, des guitares mordantes et des cœurs surpuissants, Tagada Jones

s’impose en fer de lance de la scène punk-hardcore française.

 

Toujours plus violent, plus revendicateur, plus pertinent et plus incisif : tel est le visage de

Tagada Jones en 2017. Gonflé à bloc et armé d’un nouvel opus « La Peste et le Cholera » le groupe

s’apprête à reprendre les routes pour dispenser à travers le monde sa saine et franche énergie

rock’n’roll, propre à faire transpirer n’importe quel amateur de décibel lors de concerts mémorables,

où le quatuor révèle toute la mesure de sa ferveur et de sa générosité.

 


De l'amour et du sang


previous

Next



Contact

Lien/Link

Partagez/Share

Partner 2013